exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Petit lexique de la pédagogie
de l'échange et de la rencontre

sommaire

Centration sur l'apprenant

Dans notre approche, nous nous référons de façon implicite à cette notion introduite à l'origine dans le cadre de l'enseignement aux adultes et en rapport avec les analyses de besoins. Appliquée aux méthodes et objectifs du projet, elle met en avant la prise en compte de la personnalité de celui qui apprend et comprend deux dimensions:

Une dimension thématique: les élèves sélectionnent ou proposent des thèmes dont ils débattent ensuite avec le groupe partenaire afin d'en retenir un. Une fois le sujet commun retenu, chacun des groupes envisage à son tour les aspects particuliers qu'il souhaite traiter et comment il entend le faire. (cf. techniques *)

Cette centration sur l'élève, sur sa personnalité, ses " talents " et ses compétences doit cependant toujours être mise dans un rapport " dialogique et dialectique " avec l'ensemble de son groupe, d'une part et avec l'autre groupe, d'autre part. La mise en valeur individuelle doit s'intégrer à la démarche collective.

Un exemple:
A l'occasion d'un projet, on procède à une enquête préalable auprès des élèves pour permettre de dégager des thèmes de travail communs. Malheureusement, les thèmes nommés de part et d'autre ne se recouvrent pas, loin de là ! Les élèves français, consultés pour savoir s'ils sont prêts à reprendre à leur compte le thème de la " protection de l'environnement ", majoritairement retenu par leurs camarades allemands, s'y refusent dans un premier temps. Ce n'est que l'année suivante et à la suite d'un rapprochement des préoccupations par le biais d'un autre sujet que le thème de " le bois, l'arbre et la forêt " est choisi par les deux parties . Sur la base de telles expériences, nous conseillons, au départ tout du moins, de proposer un nombre limité de thèmes parmi lesquels l’un peut être retenu. (cf.
thème de recherche *)

Une dimension pratique: la médiation en direction de l'autre groupe est au coeur des travaux et des réflexions de chacun des groupes. C'est à ce niveau qu'interviennent les capacités, les savoirs et les savoir-faire des élèves de façon décisive. Selon qu'à l'intérieur du groupe des élèves seront en mesure et accepteront de photographier, de bricoler, de faire de la musique, de tourner un film, de dessiner, le projet prendra telle ou telle forme. L'ensemble de ce travail se fonde sur ce que chacun des élèves impliqués peut apporter de personnel, révéler de " talents " négligés ou ignorés dans l'enseignement normal, tout particulièrement en cours de langue étrangère.

retour

F E R M E R

Classe transplantee