exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Petit lexique de la pédagogie
de l'échange et de la rencontre

sommaire

Hébergement

Cette question occupe une place particulièrement importante dans le cas d’une rencontre en tiers-lieu. Alors que dans les échanges " traditionnels " avec séjour dans les familles la difficulté est souvent de trouver des partenaires en nombre suffisant et de veiller à ce que les " couplages " se passent le mieux possible, le problème là est autre. Il s’agit ici de trouver un lieu et une structure d’accueil qui correspondent à certaines critères (cf. le projet Marseille-Francfort, le lieu) et soient favorables à une rencontre entre groupes et à une vie en communauté.

La question de l’accueil est en effet liée à une conception où les enseignants sont beaucoup plus impliqués dans la vie du groupe, alors que dans le cas des séjours familiaux, celle-ci relève en grande partie des familles elles-mêmes, ce qui est tout à la fois plus simple pour l’enseignant qui peut se décharger sur la famille d’une partie de ces tâches (accueil dans la famille *, restauration, hébergement, " loisirs ") et plus risqué, car les écarts d’une famille à l’autre peuvent être importants et la réussite ou l’échec d’un " couplage " soumis à des facteurs peu contrôlables.

L’hébergement ne peut donc en aucun cas être considéré comme une simple question technique. On en voit la preuve dans l’attention qu’ont mis les enseignants marseillais et francfortois dans la recherche commune des lieux. L’exemple récent d’une défaillance de dernière minute d’un lieu d’hébergement – un contrôle de sécurité effectué 15 jours avant la rencontre avait entraîné la fermeture immédiate du centre en raison des risques d’incendie ! - montre à quel point aussi la conception dépend de celui-ci, dès lors qu’on est obligé de revoir la préparation prévue à partir d’une autre structure d’accueil. Dans ce cas où il a fallu improviser, l‘expérience de collaboration ancienne a été très précieuse.

retour

F E R M E R

suite