exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Petit lexique de la pédagogie
de l'échange et de la rencontre

sommaire

Motivation - le goût de l'exotisme

Aujourd'hui encore découvrir une langue et une culture étrangères constitue quelque chose qui sort de l'ordinaire. Bien souvent, cela est synonyme de nouveauté, de découvertes stimulantes, de recherche de choses hors du quotidien et de la banalité.

Il ne s'agit donc pas de retrouver un quotidien ailleurs, mais d'un besoin de dépaysement et d'exotisme associé en général aux loisirs et aux vacances. Celui-ci est soigneusement entretenu par l'industrie touristique elle-même à grand renfort de brochures et d'informations très prometteuses. Il convient de ne pas sous-estimer ce besoin d'exotisme, chez les enseignants et chez les élèves.

Le travail que nous proposons est cependant à l'opposé de cette vision de l'étranger comme cadre d'un dépaysement planifié. Il entend faire naître et/ou se développer la curiosité et l'ouverture vis-à-vis d'une société étrangère appréhendée dans sa vie quotidienne, banale éventuellement. C'est un domaine qui peut être relativement inconnu des enseignants, même des enseignants de la langue étrangère concernée. Eux aussi ne connaissent bien souvent le pays étranger que sous l'angle touristique, en visiteur qui voit les choses de l'extérieur et n'est pas plongé dans la vie quotidienne. Même les enseignants qui ont fait un séjour d'études dans le pays et connu la vie scolaire et/ou universitaire n'échappent qu'en partie a' cette constatation. Il se peut, par ailleurs, que ce séjour date déjà un peu et qu'en conséquence, les connaissances ne soient plus en accord avec l'évolution de la société actuelle.

Comprendre une société étrangère, c'est assembler patiemment les pièces d'un puzzle, fait de bric et de broc, d'observations, de constats, d'informations de toute sorte. A certains moments viennent s'y ajouter de véritables " découvertes " qui font " tilt " ; cependant dans les " généralisation(s) " entrent aussi les préjugés, les à peu près qui doivent être révisés et corrigés au fur et à mesure de nouvelles expériences.

A la différence de l'exotisme dans sa version touristique, la véritable découverte, la remise en question gênante, la curiosité à propos d'un fait sur lequel on bute ne sont pas prévisibles.

En quoi peut donc résider pour les enseignants et les élèves une telle motivation qui fait qu'on tient à se mettre en situation d'autoquestionnement, de doute, d'incertitude ? Nous pensons qu'elle tient au fait que notre monde est de plus en plus petit et qu'un tel constat implique une remise en question dans la façon de s'appréhender soi et les autres. La multiculturalité des sociétés, sur un plan interne et externe, font que de telles expériences de confrontation sont indispensables. Quant à l'exotisme, il peut tout aussi bien exister dans les choses quotidiennes, banales et évidentes. Un exotisme en profondeur et durable, celui-là.

retour

F E R M E R

Motifs pedagogiques