exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Petit lexique de la pédagogie
de l'échange et de la rencontre

sommaire

Roman virtuel

Les techniques modernes de communication permettent d'écrire un " roman virtuel " réalisé par des classes de différents établissements situés dans différents pays mais dans une langue commune qui, normalement, est une langue vivante enseignée à l'école. L'OFAJ a proposé de telles démarches dans sa lettre électronique (cf. site Internet de l’OFAJ et http://www.edu.francetelecom.fr/ " Roman virtuel "). La démarche est en tout point semblable à celle décrite dans le projet Hochfelden-Niederroden deuxième formule (" les espions surveillent le collège "). Un " maître ", celui qui propose la démarche, gère le tout, propose un lieu : en 1999 il y avait la " Hallig Wissel " (sorte d’île en Mer du Nord, au large de la Frise septentrionale), suivie d'informations sur ces îles très particulières, susceptibles de provoquer l’imagination. Plusieurs personnages sont proposés parmi lesquels une classe participante doit en choisir un, par exemple, pour la Hallig Wissel, un pasteur protestant (un enseignant, un pêcheur, une famille avec un fantôme, une veuve qui loue des chambres à des touristes.... La première tâche consiste à décrire au plus près ces personnages. L’un d’eux est " marié avec Christel, a 5 enfants (Paula...), il habite une maison retapée après le grand raz-de-marée de 1956 sur une des 5 " Warft "... Lors de la troisième étape, le " maître du récit " introduit un évènement (menace de nouveau raz-de-marée). Ce qui est écrit par chaque partenaire est toujours mis en commun par le celui-ci qui peut, si cela lui semble nécessaire, ajouter ou modifier quelque chose pour que le roman puisse avancer).

Comment travailler là-dessus en classe? Il y a plusieurs possibilités. L’une consiste à familiariser les élèves en classe avec la consigne et à donner comme devoir que chaque élève rédige 5 phrases à la maison. Au cours suivant, on fait lire toutes les phrases en notant au tableau sous forme de mots-clefs les idées importantes. Après on en discute pour savoir quel aspect on veut retenir ensemble pour la description qui sera envoyée au coordinateur du récit. Il est aussi possible de mettre en place 4 sous-groupes qui élaborent chacun de leur coté des fragments de texte. La réalisation varie selon les possibilités techniques de l'établissement (et des possibilités que des élèves ont à la maison). Les textes sont rédigés le cas échéant sous forme manuscrite, puis tapés une fois choisis et revus pour être envoyés en fichier attaché à un courriel * au coordinateur. Chacun doit toutefois respecter la consigne et réutiliser les personnages décrits par les partenaires.

Le dispositif de travail est fort souple et permet de travailler avec un nombre plus ou moins grand de partenaires (de deux partenaires dans un contexte binational à plus, dans le cadre d'un projet Comenius, par exemple).

retour

F E R M E R

Techniques