exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Sommaire

Les Projets

Description analytique

La rencontre : processus et productions (page 1)

La rencontre est au coeur du travail de coopération puisqu’elle est l’aboutissement de tout une préparation et prend la forme d’un évènement, tout à la fois préparé et imprévisible, tant il est lié à de nombreux facteurs. En relation avec l’ensemble des objectifs du projet, il s’agit de deux aspects :

  • la vie en commun
  • le travail et la réalisation de productions diverses devant pouvoir s’intégrer à un spectacle lié au thème retenu.

A la différence du séjour individuel dans une famille entrecoupé de visites de classe et d’excursions sur lequel s’appuie la conception traditionnelle des échanges scolaires, la rencontre en tiers-lieu pose d’emblée la question d’une vie commune entre adolescents et adultes, dictée par un certain nombre de nécessités : la nourriture, le sommeil, le temps passé en commun ou séparément, les loisirs et devant se conformer à des règles soit prédéfinies, soit à définir en commun, en situation.

Ceci explique le soin apporté dans la préparation et la conception du séjour et de la rencontre au choix du lieu, au rythme de vie (la structuration du temps) et à la gestion de la vie commune. L’un des principes essentiels est celui de la mixité linguistique et culturelle : les chambres sont des chambres binationales, les tables aussi, dans la mesure du possible (12). Il y a donc un certain effort à fournir pour chacun qui est imposé comme règle du jeu : on ne reste pas entre soi, même si, entre temps, l’équipe pédagogique admet la nécessité d’un retour dans sa langue et dans son groupe comme contrepartie nécessaire à ce principe du brassage.

Cette expérience de vie en société et donc de confrontation à des normes différentes occupe une place essentielle dans notre travail, même si elle ne se manifeste pas par des productions au sens pédagogique ou scolaire habituel. Comme le montre nombre d’incidents et de remarques des participants, elle influe de façon décisive sur la réussite de la rencontre et est jugée par les élèves souvent plus importante que la partie " travail " proprement dite. C’est donc le vivre ensemble qu’on pourrait considérer comme objectif essentiel du point de vue des élèves. Le faire ne vient qu’après !

Dans ce contexte les activités ludiques, sportives et informelles font largement autant partie du programme et sont l’objet de la part de l’équipe pédagogique d’une attention de plus en plus grande (en particulier les activités sportives).


Note 12 : Nous avons dû sur ce point " mettre de l’eau dans notre vin " en acceptant que le repas soit un des moments nécessaires pour se retrouver entre soi, un temps de récupération où l’on n’a pas à fournir d‘effort d’adaptation et où l’on peut échanger des impressions. Retour

Les acteurs adolescents page 2

Sommaire

La rencontre page 2