exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Sommaire

Les Projets

Description analytique

La rencontre : processus et productions (page 3)

On voit qu’on y retrouve une recherche d’équilibre entre différents aspects et différentes contraintes :

  • accorder une large part aux formes de rencontre et d’interaction qui n’ont pas un caractère trop scolaire aux yeux des élèves, qui leur permettent de surmonter plus facilement l’appréhension de l’inconnu (les " autres "), les problèmes de langue et de compréhension (les jeux, le sport) et insistent sur ce qu’ils ressentent comme un dénominateur commun (la musique, la danse, la disco) ;
  • maintenir le principe d’un thème de travail et d’un travail sous forme d’ateliers, alimenté par un travail préparatoire avant la rencontre. Selon les années cette préparation a été plus ou moins réussie intense ;
  • créer les conditions d’une interaction entre les groupes et de l’utilisation des langues en appliquant le principe de la mixité des langues à certains moments de la vie en commun (les chambrées) et du travail à réaliser (tous les ateliers sont composés d’élèves de Francfort et de Marseille) ;
  • s’isoler de telle façon qu’on soit contraint d’entrer en relation les uns avec les autres (lieu retiré) mais aussi prévoir une sortie ou plutôt une " entrée " dans la vie des partenaires. Le jeudi joue de ce point de vue un rôle important, car les élèves prennent conscience de la vie quotidienne et du milieu de vie de leurs camarades, tout en aérant la vie du groupe, le mercredi marquant souvent un moment difficile de la vie du groupe (tensions) ;
  • revenir à un moment intense de la vie du groupe et du lieu par le biais de la préparation et de la réalisation d’un spectacle. Le principe même de celui-ci comme point d’aboutissement et comme couronnement de la rencontre a fait l’objet de nombreuses discussions entre ceux qui y voient la matérialisation d’une vie et d’une création de groupe, d’une part, et ceux pour qui cela constitue trop de contraintes. Tous sont toutefois d’accord pour y voir un mode de reconnaissance très important pour les élèves qui sont souvent étonnés par leur propre réussite et leur capacité à réaliser un spectacle de qualité.

La recontre page 2

Sommaire

Ile du Frioul en 1997