exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Sommaire

Les Projets

Description analytique

La rencontre sur l’Ile du Frioul en 1997 (page 1)
" La rencontre entre les habitants de l’île et les nouveaux arrivants / les migrants "

Journal de rencontre

Lundi 12.5.1997
1 er jour

Incident à noter : un élève de Pythéas se présente au départ en déclarant qu’il veut participer à la rencontre et qu’il a payé. Sa mère est présente. Il apparaît qu’il a dit tour à tour qu’il venait et qu’il ne venait pas. Résultat : comme il n’a assisté à aucune des réunions de préparation, les enseignants en ont conclu qu’il ne souhaitait pas participer et l’ont considéré comme non partant, ce qui les a obligés à trouver un remplaçant en dernière minute. Ils sont obligés de prendre une décision d’urgence : ils refusent de prendre l’élève en surnombre. La mère n’est au courant de rien !

Arrivée des Francfortois en retard sur l’île du Frioul (10 h au lieu de 9 h, car ils ont été retardés en route et n’ont donc pas pu être au rendez-vous fixé à l’embarcadère du Vieux-Port, comme cela était prévu pour commencer la rencontre par un passage en commun pour se rendre sur l’île. Arrivés les premiers au centre sur l’île, les Marseillais ont ainsi tout le temps nécessaire pour préparer l’accueil de leurs camarades.

La répartition des élèves dans les chambres selon le principe de la mixité nationale ne pose pas de problèmes. Toutefois certaines élèves filles francfortoises manifestent des réticences par rapport à la qualité des locaux (détériorations dues aux conditions climatiques, type de construction, hygiène, etc.). Ces premières impressions concernant la rencontre avec Marseille et le " Sud " trouvent leur écho dans différentes conversations et des réflexions à chaud des élèves francfortois (voir plus loin). Deux élèves francfortois ont changé de chambre pour cause de déséquilibre.

La recontre page 3

Sommaire

1er jour suite