exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Sommaire

Les Projets

Le projet : Marseille-Frankfurt

Introduction

Le projet de coopération qui va être présenté ici se distingue des autres à maints égards :

  • le volet " échanges " est inséré à une démarche beaucoup plus globale que celle optée d’ordinaire. Ce travail fait en effet partie d’un projet de recherche qui porte sur le thème " Espaces urbains et migrations à l’exemple de la comparaison entre Marseille et Francfort " (1). Il s’inscrit dans un questionnement général sur la notion d’intégration dans les sociétés française et allemande, à l’intérieur d’un contexte de grande ville, et sur les différents niveaux et les différentes formes d’identité. L’école représente l’un des contextes étudiés. La démarche concerne l’ensemble des établissements et leur environnement social, culturel et éducatif. Leur mise en relation ne s’est pas faite à leur initiative, par hasard, mais sur la base d’une démarche de recherche qui leur a été proposée. À noter que les établissements concernés n’avaient auparavant ni activités d’échanges systématiques et ni partenaires étrangers.
  • cela explique qu’il existait à l’origine dans le dispositif expérimental deux coopérations qui fonctionnaient en parallèle pour pouvoir mieux étudier les différents paramètres et les possibilités de contextualisation d’une même démarche pédagogique et d’outils méthodologiques ;
  • les conditions de vie et l’origine sociale des élèves faisaient que certains postulats de base d’une pédagogie des échanges, telle qu’elle se présente communément, n’étaient pas réalisables : en gros le lien échanges = renforcement et prolongation de l’enseignement d’une langue étrangère (autre que l’anglais) et échanges = séjour dans une famille avec le principe de réciprocité (toi chez moi, puis moi chez toi) ;
  • la longue période d’expérimentation, d’observation et d’évaluation (7 ans) permet d’avancer certaines hypothèses sur les tenants et les aboutissants d’une telle démarche, sur les conditions nécessaires à sa réalisation, sur la fiabilité des outils méthodologiques proposés et leur possible transférabilité.

Note 1 : On se reportera pour plus ample information à : Migrants et sociétés urbaines en Europe. L’exemple de Marseille et de Francfort-sur-le-Main. (Rapport final). Marseille : Groupe d’Approche Pluridisciplinaire de la Reproduction et des Transformations Sociales/G.A.P.R.E.T.S. Université de la Méditerranée, 1997. Retour

projet Marseille-Frankfurt

Sommaire

Objectifs de la cooperation