exemples+konzepte Coopérer, se Comprendre, se Rencontrer

Sommaire

Les Projets

Le projet : Martigues-Berlin  

Carnaval
(page 2)

c) comment les utilise le partenaire

Rapportons ici les paroles de l'enseignante coordinatrice en France : " D'abord, il y a le choc quand le paquet arrive, c'est-à-dire la surprise et l'enthousiasme de déballer ; c'est la découverte, le fait de toucher, de pouvoir goûter et, en quelque sorte, la récompense d‘une longue période de travail, période solitaire où il est difficile pour les élèves et les parents de saisir le sens de ce travail. A l'arrivée du colis, beaucoup de choses deviennent possibles. Il y a une motivation plus forte que ce qu'on rencontre avec le manuel. "

Que s'est-il passé ?

" Les marionnettes ont donné le plus de résultats. Les élèves ont inventé une utilisation qui n'était pas forcément celle prévue. Il y avait, parmi les personnages, un magicien et un autre qui portait une chemise de nuit avec l'inscription " Bonne nuit ". Nous nous en sommes servi pour faire un jeu : l'un des personnages était " Monsieur bonne nuit ", l'autre " Herr Gute Nacht ". Ils essayaient de communiquer entre eux, l'un parlant allemand, l'autre français. La classe, divisée en 2 sous-groupes d'interprètes, jouait le rôle d'intermédiaire et essayait de faire en sorte que les personnages se comprennent. Non sans mal, car les personnages n'y mettaient pas du leur ! Cela a beaucoup amusé les élèves et le cours a été très réussi . "

Les chars de carnaval :

" Quand ils sont arrivés, j'ai fait des réunions dans toutes les 3èmes pour illustrer le Carnaval à Berlin - qui est bien sûr différent de celui de Nice - mais aussi celui de Cologne ou de Munich ainsi que pour parler des différents sujets abordés. "
Nous n'avons retenu, ici à titre d'exemple, que l'utilisation de deux travaux parce qu'ils témoignent de deux démarches complémentaires, mais sensiblement différentes. Laissons encore une fois la parole à l'enseignante :
" Je reviens aux chars de carnaval et aux marionnettes, parce que c'est justement avec ces deux exemples qu'on voit le mieux la différence. Les chars de carnaval sont une réalisation exceptionnelle, vraiment très réussie. Ils illustrent très bien leur propos. On peut parler de Berlin mais on ne peut pas inventer d'utilisation, car ils sont trop typés. Par contre, les marionnettes peuvent servir par les costumes à illustrer Carnaval ; elles peuvent permettre de jouer un conte, de créer un dialogue. Ce genre d'envoi est plus intéressant et plus facile à exploiter. "

Carnaval page 1

Sommaire

Carnaval page 3